•  

    La Fête des amoureux a sans doute une origine plus lointaine et plus profonde que celles qu'on veut bien lui prêter.

    Origines de la St Valentin : la saison de la fécondité

    Nombreuses et agréables à entendre sont les histoires liées aux origines de la St Valentin et impliquant des martyrs chrétiens. Pas moins de sept « Valentin » différents en sont les héros. Mais avant ces premières heures de la chrétienté, le mois de février était associé aux fêtes de la fertilité. Dans l'Antiquité, les Grecs rendaient hommage entre la mi-janvier et la mi-février à l'union parfaite et sacrée de Zeus et de sa divine épouse Héra. Les Romains honoraient le dieu de la fécondité, Faustus Lupercus, par une série de festivités païennes. Le banquet de clôture était prétexte à un rapprochement de jeunes gens où les couples étaient formés par tirage au sort.

    La Saint Valentin : une fête sans frontières

    La Saint Valentin n'a pas seulement franchi les siècles mais elle se joue également des frontières. On la retrouve sur le continent américain. En Colombie, le « jour de l'amour et de l'amitié » n'est pas célébré en février mais en septembre tandis qu'au Brésil on préfère le mois de juin. Aux États-Unis comme en Colombie, l'amitié est aussi de la fête et les écoliers confectionnent des cartes où ils écrivent quelques phrases amicales pour leurs plus proches compagnons de jeux. Les enfants postent également pour leurs amis des lettres contenant des graines à semer.


    votre commentaire
  •  

     

    Notre intention, en écrivant ces lignes, étant d’intéresser le lecteur sur le port des anneaux de mariage à travers les âges, nous passerons sous silence les différents actes rituels auxquels donnait lieu la cérémonie du mariage.

    Nous ne pouvons néanmoins, ne pas signaler que les Hindous, ne font pas usage de l’anneau de mariage. Ces derniers ont trouvé la contrepartie du Symbolisme de l’étroite union par un rite tout spécial consacrant le mariage. Ce rite est appelé la « Réunion des Mains ». Ici le Marié et la Mariée ont les mains jointes avec de l’herbe par le Prêtre.

    Dans certaines tribus, à Ceylan, le Marié lie le poignet de la mariée avec une corde. Ce noeud matrimonial est souvent observé scrupuleusement dans certaines tribus aux Indes quand le fiancé et la fiancé défilent dans tout le village avec le coin de leurs vêtements liés ensemble. [...]"
    (à suivre...)


    votre commentaire
  •  


    Les anneaux de mariage en or furent l’apanage de la classe fortunée, la classe populaire ne se contentait pas de métaux non-précieux et finalement imita dans le port de l’anneau d’or la classe aisée. Néanmoins, l’anneau d’or était un objet de luxe exceptionnel. L’histoire nous raconte que Martin Luther [1483-1546] fût marié avec un anneau d’argent.

    A l’appui de ce qui précède, en ce qui concerne les classes populaires, je pourrais citer un fait curieux chez les Irlandais. En Irlande, les gens sont superstitieux, ils s’imaginent qu’un mariage consacré par un anneau qui ne serait pas en or n’aurait aucune valeur. Pour contourner la difficulté, ceux qui n’avaient pas les ressources suffisantes louaient spécialement pour la cérémonie du mariage des anneaux d’or, cela donna lieu à l’établissement d’un nouveau commerce : Loueur d’anneaux d’or pour mariage. Commerce qui jouit un moment d’une grande prospérité.


    votre commentaire