•  

    La salle de réception
    Il sera difficile de réaliser un mariage champêtre dans une club branché, un mariage design dans un château classé, un thème marin dans un chalet de montagne. Bref adaptez votre lieu de réception à votre thème de mariage ou inversement : si vous avez déjà trouvé le lieu, choisissez un thème qui lui correspond.

    Tenez compte des volumes de la pièce. Mieux vaut une pièce de petite taille bien décorée qu’une grande salle vide. Listez le nombre d’invités avant de partir en chasse de la salle.

    La décoration modifiera l’apparence du volume de la pièce, habillez-là pour lui donner une atmosphère intimiste et personnalisée. Prévoyez 1m20 par personne, en dehors de la piste de danse. Si la salle est trop grande, trichez ! installez des rideaux ou des panneaux pour la réduire. Idem pour le plafond, s'il est trop haut, habillez-le.

    Sans oubliez les annexes : des pompons dans la cage d’escalier, des guirlandes lumineuses sur les rampes d’escaliers,  des jeux, une télé et DVD pour la salle réservée aux enfants, sans oublier des animateurs et des couchages, un chemin lumineux pour mener au parking, un vestiaire, un espace pour les animations, etc.

     

    La lumière
    La lumière donne l’ambiance. Est-il besoin de vous préciser d’éviter les néons blafards qui vous donneront une tête de chèvre albinos sur les photos de mariage. Même si le photographe retouchera les photos, autant opter pour des lumières indirectes, des guirlandes, des photophores, des lanternes et des bougies, si flatteuses à votre teint.


    votre commentaire
  •  

    La robe de mariée
    Les mariées dépensent en moyenne 800 à 1000€ pour leur robe, mais là où certaines ne voient pas l’intérêt d’entamer leur budget pour une seule journée et préfèrent acheter d’occasion, d’autres se lâchent et craquent pour des robes de créateurs (de 2000 à 6000€). La location n’est pas encore entrée dans les habitudes souvent par peur d’abîmer la robe et d’y laisser leur caution.

    Les traditions
    Près de la moitié des mariées garde secrète leur robe, certaines même optent pour un mariage civil la veille de la cérémonie religieuse pour que leur mari, familles et amis aient la surprise en les voyant entrer dans l’église. Le lancer de bouquet, la jarretière, la liste de mariage… ont encore beaucoup d’adeptes. Et près de 70% des mariés s’unissent religieusement.

    Les nouvelles tendances du mariage
    La cérémonie laïque,
    en pleine air, importée des Etats-Unis tente davantage de couples chaque année, ceux qui ne veulent plus se contenter d’un simple mariage civil et qui sont non croyants. Les robes sont de plus en plus colorées, raccourcissent, le chocolat ou les bonbons remplacent les dragées, l’hiver devient la nouvelle saison des mariages.

    Le voyage de noces
    Les destinations prisées restent les îles qui nous font tous rêver : Maldives, Seychelles, île Maurice, Polynésie… d’autant plus que nombres de tour-opérateurs proposent des forfaits conçus pour jeunes mariés ) à des prix très intéressants et avec beaucoup d’avantages offerts (sur présentation d’un certificat de mariage). Les autres optent pour les croisières en Europe, l’Asie, l’Afrique ou encore l’Australie. Enfin, la plupart des mariés se font offrir ce voyage de reve soit à travers une liste de mariage déposée chez un voyagiste soit par l’intermédiaire d’une urne dans laquelle chacun pourra le jour J glisser sa petite enveloppe.


    votre commentaire
  •  

    Les cheveux lâchés pour une coiffure de mariée peuvent être un atout beauté et de féminité à condition de savoir comment les coiffer. Cependant, toutes les futures mariées ne peuvent pas se le permettre : la morphologie du visage, la nature du cheveu ou le choix de la robe entrent aussi en ligne de compte. Nous allons vous donner des conseils, avec l'aide de Hairbox, afin de vous rendre compte si cette coiffure est faite pour vous.

    Les cheveux mi-longs

     Les cheveux qui arrivent au-dessus des épaules, qu’ils soient fins ou épais, raides ou frisés pourront être mis en valeur par des coiffures glamour et bouclées. Il suffit de faire une bonne préparation coiffage : pour les cheveux fins et/ou raides, une application de mousse fixante avant une mise en plis ou un brushing bouclé permettra une bonne tenue toute la journée. Un brushing bouclé et une reprise au fer à friser donneront aux cheveux frisés et épais un aspect souple et lissé. Diadème, serre-tête perlé ou strass (très tendance cet été) pourront habiller les cheveux. Vous pourrez poser un voile à condition d’attacher une partie des cheveux sur le haut de la tête en demi-queue ou «coque» ou tissu au metre : http://www.sodintex.com/fr/tissus-au-metre/. Romantique ou moderne, décolletée ou à col, votre robe s’accordera parfaitement avec ce style.


    Les cheveux longs

     Ils doivent être suffisamment épais afin que la coiffure puisse tenir toute la journée. Vous pourrez garder des cheveux lissés en les attachant sur le haut de la tête ou au niveau de la nuque en «queue» ou les laisser lâchés en les bouclant au fer à friser ou par un brushing bouclé. Il faut toutefois penser à la période où vous allez vous marier. En effet, les mois d’été votre chevelure peut vous tenir très chaud et son aspect ne sera pas forcément esthétique tout au long du mariage. De plus ces coiffures sont à éviter si vous vous mariez en robe à col ; préférez des robes décolletées. Pour les cheveux lissés, un ruban ou un peigne pourra orner votre coiffure tandis que les cheveux bouclés s’habilleront de fins rubans ou de fleurs séchées.

     Les + : Que votre robe soit glamour, très travaillée ou à l’opposée simplissime, les cheveux lâchés vous apporteront une touche naturelle très féminine.

     Les - : Cette coiffure est à éviter les mois chauds sou


    votre commentaire
  •  

    On est toutes pareilles lorsqu'il s'agit de son mariage, on veut que tout soit parfait : la robe de mariée, la cérémonie, les animations, la réception, les desserts, la décoration de la salle, celle de la table, le thème de mariage... et quel que soit le sujet, le grand dilemme de toute les futures mariées est le choix de l’orientation qu’elle veut donner à son mariage. Est-ce que je choisis une robe de mariée classique ou une robe de mariée plutôt originale ? Est-ce que j’opte pour un menu basique que tout le monde aimera ou est ce que je tente des nouveautés culinaires ?… la liste est longue !

     

    Et la décoration de table n’échappe pas à la règle : est-ce que je m’oriente vers une décoration de table plutôt traditionnelle et qui a déjà fait ses preuves (tissu en soie, nappe en soie...) ou est-ce que j’ose une décoration plus tendance pour impressionner mes invités ? C’est la question du jour :

     

    La table
    Une table ronde, une belle nappe, un chemin de table et les serviettes assorties
    VS
    Une table de couleur laquée, une table en verre, une table lumineuse...peut-être même issue de la peinture sur soie, faite main (mais gros travail voir des modèles sur http://www.sodintex.com/fr/ )

     


     

    Les chaises 
    Napoléon, simples et recouvertes d'une housse
    VS
    Modernes, colorées, en plexi transparent, dépareillées...toujours issues de la peinture sur soie

     



     

    La vaisselle  
    Assiettes en porcelaine, couverts en argent, verres en cristal
    VS  
    Une superposition de couleurs, des verres opaques, des assiettes en verre

     



     

    Le centre de table 
    Une belle décoration florale, des chandeliers, des perles ou des plumes, 
    VS
    Une composition lumineuse, un bonzaï, un aquarium, des bonbons

     



     

    Les menus
    Des cartes imprimées sur du beau papier aux couleurs de votre mariage
    VS
    Un cadre numérique, une bougie, un photophore imprimé

     


    1 commentaire
  •  

    Au début du XVIème siècle, c’est la Réforme, 1546 le « Concile de Trente » et les troubles religieux qui suivirent, le lecteur est en droit de se demander quel rapport nous trouvons dans l’histoire des anneaux de mariage avec ces deux évènements ?
    Des rapports directs nous n’en avons pas trouvés, mais à défaut, le bouleversement provoqué dans la Chrétienté par le schisme de Wyclef, Luther et Calvin nous permet d’émettre une hypothèse. (pour la clarté des explications qui vont suivre, nous devons rappeler que l’Eglise catholique romaine n’a jamais reconnu en France le symbole attaché aux anneaux de mariage, cela est si vrai que nous pouvons affirmer que au cas ou deux mariés se présenteraient devant un prêtre catholique pour faire bénir leur union sans anneaux, la cérémonie du mariage n’en serait pas moins religieusement consacrées.) 

    Aussitôt après la Réforme, les protestants très épris de symbolisme, ne manquèrent pas d’établir un nouvel usage concernant les anneaux de mariage. 

    Plus particulièrement, l’Eglise d’Angleterre procède à la cérémonie du mariage par la formule suivante : « With this ring I thee Wed » - « Avec cet anneau jet te marie”. 

    A la suite des longs débats qui établirent au « Concile de Trente » [13 décembre 1545], les différentes réformes introduites dans la pratique du culte catholique, tout nous permet de supposer qu’une tolérance fut accordée, permettant aux ministres du culte de bénir officiellement les anneaux de mariage sans pour cela en légitimer le dogme. 

    L’échange des anneaux, symbole indiscutablement d’origine païenne fut alors admis à la cérémonie du mariage catholique, comme il l’était au mariage protestant. " [...]
    à suivre...


    votre commentaire