• les anneaux de mariage et l’annulaire de la main gauche

     

    Vous êtes-vous demandés pourquoi les anneaux de mariage étaient plus particulièrement fixés à l’annulaire de la main gauche ? L’étude du passé nous offre, à ce sujet, quelques explications variées. Etant donné que l’annulaire parait être le doigt le moins utilisé, le moins exposé, par conséquent le plus faible, pour certains, il symbolise la dépendance de la femme. 

    Les Anciens Egyptiens décrivirent toutes sortent de propriétés pour ce doigt, notamment qu’il communiquait directement avec le c½ur par une petite artère, il résistait le plus longtemps aux maladies, et la goutte ne l’attaquait aussitôt après que le coeur en était affecté. Il faut croire que cette propriété n’a pas suffisamment convaincu les femmes Allemandes, Hollandaises, Danoises et d’autres contrées septentrionales, puisque dans ces pays l’anneau de mariage se porte à l’annulaire de la main droite. En définitive la place de l’anneau fut toujours le quatrième doigt, main droite ou gauche. 

    En Gaule, d’après Isidore de Séville [Evêque entre 601 et 636 après J.-C.], ce fut le quatrième doigt de la main gauche, il en fut ainsi pour la France dans les siècles qui suivirent jusqu’à nos jours. 

    En réalité, l’échange des anneaux est véritablement le geste le plus significatif à la cérémonie du mariage. Le symbole de l’anneau d’or parait plus grand parce qu’il ajoute la pureté de l’amour, sa forme ronde signifie l’affection perpétuelle. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :