•  

     

    Notre intention, en écrivant ces lignes, étant d’intéresser le lecteur sur le port des anneaux de mariage à travers les âges, nous passerons sous silence les différents actes rituels auxquels donnait lieu la cérémonie du mariage.

    Nous ne pouvons néanmoins, ne pas signaler que les Hindous, ne font pas usage de l’anneau de mariage. Ces derniers ont trouvé la contrepartie du Symbolisme de l’étroite union par un rite tout spécial consacrant le mariage. Ce rite est appelé la « Réunion des Mains ». Ici le Marié et la Mariée ont les mains jointes avec de l’herbe par le Prêtre.

    Dans certaines tribus, à Ceylan, le Marié lie le poignet de la mariée avec une corde. Ce noeud matrimonial est souvent observé scrupuleusement dans certaines tribus aux Indes quand le fiancé et la fiancé défilent dans tout le village avec le coin de leurs vêtements liés ensemble. [...]"
    (à suivre...)


    votre commentaire
  •  


    Les anneaux de mariage en or furent l’apanage de la classe fortunée, la classe populaire ne se contentait pas de métaux non-précieux et finalement imita dans le port de l’anneau d’or la classe aisée. Néanmoins, l’anneau d’or était un objet de luxe exceptionnel. L’histoire nous raconte que Martin Luther [1483-1546] fût marié avec un anneau d’argent.

    A l’appui de ce qui précède, en ce qui concerne les classes populaires, je pourrais citer un fait curieux chez les Irlandais. En Irlande, les gens sont superstitieux, ils s’imaginent qu’un mariage consacré par un anneau qui ne serait pas en or n’aurait aucune valeur. Pour contourner la difficulté, ceux qui n’avaient pas les ressources suffisantes louaient spécialement pour la cérémonie du mariage des anneaux d’or, cela donna lieu à l’établissement d’un nouveau commerce : Loueur d’anneaux d’or pour mariage. Commerce qui jouit un moment d’une grande prospérité.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique